Les insectes forestiers

Les maladies des arbres









Quand les arbres
  tombent malades...
 

Bulletin pédagogique

Mai 2003

Les insectes galligènes

Les insectes galligènes sont responsables de malformations sur les arbres appelées galles. En se nourrissant de la sève, ces insectes sécrètent une substance chimique qui entraîne la formation de bosses. Les galles des différents insectes galligènes peuvent se retrouver partout sur l'arbre : feuilles, bourgeons, pousses, tiges, rameaux, branches et racines. Elles offrent nourriture et abri aux insectes galligènes.


Le nom du nodulier du pin gris lui a été donné en référence aux nodules qu'il fabrique au niveau de la fourche des branches et des rameaux des arbres. Ces nodules, faits de résine, de soie et d'excréments, servent à protéger cet insecte forestier lors de son alimentation et servent aussi d'abri à la chenille qui s'y transforme en papillon.


La cécidomyie du sapin est la cause de renflements sur les aiguilles du sapin baumier et de la chute prématurée de ses aiguilles. Bien à l'abri à l'intérieur de la galle, cet insecte forestier se nourrit en toute tranquillité durant toute la période estivale, y passe l'hiver et s'y transforme en pupe d'où il émerge le printemps suivant.

Les jeunes nymphes du puceron à galle conique de l'épinette se nourrissent à la base des aiguilles de l'épinette de Norvège, de l'épinette blanche et d'autres épinettes occasionnellement. Leurs piqûres sont à l'origine de galles qui prennent une forme très spéciale, soit celle d'un petit ananas vert et rouge. Après s'être alimentée à l'intérieur de la galle, la nymphe sort, mue et se transforme en adulte ailé. Ce puceron a deux générations par année.