Agente-agent de recherche et de planification socio-économique

(Conseillère-conseiller en aménagement du territoire)

Description de l'emploi

Les terres du domaine de l'État font partie du patrimoine collectif des Québécois. Une grande partie de ce territoire est consacrée à de multiples utilisations associées à l'économie régionale et locale. C'est au ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles que revient la gestion des terres du domaine de l'État. Il peut louer ou vendre des terrains ou encore octroyer d'autres formes de droit d'utilisation.

Pour mettre en valeur le territoire, le Ministère favorise une utilisation qui rejoint les préoccupations économiques, sociales et environnementales des Québécois. Toutefois, la diversité des usages sur un même territoire pose un défi d'harmonisation face aux demandes croissantes de nature économique, récréative et environnementale. Il s’agit d’un défi sans cesse grandissant. Le Ministère voit donc à son développement en tenant compte de cette diversité, et ce, dans une perspective de développement durable.

À titre de professionnel en aménagement du territoire, les agents de recherche effectuent divers travaux d’analyse et d’évaluation concernant l’utilisation et l’aménagement de ce territoire public. Ils participent à l’élaboration des plans régionalisés d’affectation du territoire public, à la confection des plans régionaux de développement et à leur mise en œuvre, à la négociation d’ententes spécifiques relatives à l’affectation et au développement du territoire public. Ils effectuent des études et des analyses sur des problématiques régionales en matière de mise en valeur, de développement et d’utilisation du territoire public. Ils ont également à produire des avis liés à différents problèmes d’utilisation du territoire. Ils déterminent les problèmes et les enjeux liés à la mise en valeur ou à la protection du territoire public; définissent les intentions du gouvernement quant à son utilisation; attribuent une vocation à chaque portion de territoire et établissent des objectifs propres à une zone. Enfin, ils travaillent auprès de différents comités multidisciplinaires pour l’élaboration de prises de position liées à des enjeux territoriaux régionaux. Ils reçoivent, analysent et acceptent divers projets de mise en valeur et accompagnent les promoteurs de ces projets dans leurs démarches.

En complément :